Les huiles essentielles en renfort cet hiver

Les huiles essentielles en renfort cet hiver

L’hiver approche et l’avènement du grand froid est propice au développement de maladies comme le rhume, le mal de gorge ou encore la toux. De l’angine à l’otite en passant par l’incontournable grippe saisonnière, les maladies provoquées par la baisse des anticorps pendant le grand froid sont multiples

En effet, Les virus et les bactéries résistent particulièrement bien au froid. D’autres parts le froid ralentit certaines activités de nos cellules, les réactions immunitaires se font moins vite,  ce qui laisse le temps aux virus de s'installer.

Heureusement, des huiles essentielles permettent de faire face à la saison hivernale en toute sérénité.

 

 

Quelles huiles essentielles choisir ?

Le ravintsara, pour prévenir et traiter la grippe

Le ravintsara est une huile essentielle faite à base de feuilles d’un arbre d’origine malgache, le camphrier. Elle est reconnue pour ses nombreuses vertus apaisantes. Elle permet principalement la prévention des attaques de virus grippaux tout en donnant à l’organisme la force dont il a besoin pour combattre toute bactérie. Cet arbre aux bonnes feuilles comme il est appelé sur la Grande-Ile possède entre autres de puissantes propriétés désinfectantes. C’est pourquoi cette huile est devenue en quelques années l’incontournable de l’aromathérapie. L'HE Ravintsara possède une concentration élevée d’eucalyptol. Ce dernier est un décongestionnant broncho-pulmonaire, il est ainsi  utile pour soulager  la toux grasse. De plus, de par son odeur  de feuille fraîche, son utilisation est agréable au quotidien. Outre la grippe, l’huile de ravintsara constitue un remède contre d’autres maladies hivernales telles que l’otite, la sinusite et les infections ORL.

En cas de maladies ORL 

-        Utiliser en voie cutanée diluer dans une huile végétale trois gouttes à étaler le long du dos, de la colonne vertébrale, et sur le thorax : traitement 4 à 5 fois par jour ;

-        Verser une goutte dans une cuillère d’huile olive ou 1 goutte d’HE sur un comprimé neutre et laisser 5 min Puis  consommer le tout : utilisation 3 fois par jour par voie orale ( Il convient de consulter un spécialiste avant de vous lancer dans ce mode d’administration)..

 

Cette huile essentielle n’est pas adaptée aux enfants de moins de 3 ans ni aux femmes enceintes surtout au 1ertrimestre de grossesse.

L’huile d'eucalyptus mentholée contre la sinusite

                                                                                   eucalyptus

Les personnes souffrant de sinusite appréhendent la période hivernale.  En effet, la sinusite est  habituellement causée par une infection virale ou bactérienne; la muqueuse s'irrite et enfle, ce qui risque d'obstruer les sinus. Le mucus n'est alors plus drainé normalement vers le nez.

 

Fort heureusement, il y a l’huile essentielle d’eucalyptus mentholée. Elle va  fluidifier l’excès de mucus qui encombre le nez ou les bronches et  faciliter son évacuation. Elle permet ainsi de mieux respirer,  soulageant l’effet douloureux de la sinusite. De même, elle possède des propriétés rafraîchissantes appréciées des utilisateurs. Cette huile contribue aussi à soulager les otites, les toux grasses et les bronchites.

Contre les maladies ORL 

 

-        5 gouttes dans 10ml d'huile végétale de noisette en massage en haut du dos et sur le thorax contre les infections des voies respiratoires. c'est grâce à la circulation sanguine qu'elle atteint les foyers à traiter.

 

À noter que cette huile essentielle n’est pas adaptée aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes et allaitantes. 

Le cyprès vert, pour vivre en toute tranquillité

 cypres

Le chat dans la gorge figure parmi les désagréments hivernaux. Or, cette voix enrouée, on l’a  souvent lorsqu’on  est malade et qu'on a des glaires dans la gorge.

On va être sujet à des quintes de toux, permettant ainsi l'expulsion des sécrétions ou des corps étrangers entre autres encombrant l'appareil respiratoire.

L’huile essentielle de cyprès vert représente un allié de choix pour combattre les toux et l’extinction de voix. Elle est particulièrement appréciée pour ses vertus expectorantes et décongestionnantes.

Dans le cas d’une quinte de toux

-        Appliquer sur le thorax le mélange de 3 gouttes d’huile avec de l’huile végétale. 

-        Concernant la voie orale, il vaut mieux en discuter avec un spécialiste

Cette solution est prohibée pour les personnes souffrant de cancer hormono-dépendant, de mastose ou d’épilepsie. Il ne convient pas de l’utiliser sur une longue période.

Les femmes enceintes et les enfants 

Un grand nombre d’huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes En effet, elles peuvent être abortives (provoquer un avortement) car elles peuvent contracter l’utérus puisqu’elles regorgent une quantité importante de principes actifs. À titre d’exemple, on peut citer celle de clou d’aneth, de  menthe poivrée, de palmarosa, etc. Par ailleurs elles peuvent empêcher l’allaitement.

 

Cependant, certaines huiles essentielles peuvent être utilisées dès le 4ème mois de grossesse et pendant l'allaitement. Il faut toujours bien s’informer si l’huile essentielle que vous souhaitez utiliser convient à une femme enceinte ou allaitante.

Pour aller plus loin :Se soigner avec les huiles essentielles pendant la grossesse, de Danièle Festy, Leduc.S Editions

 

Pour l’enfant, en dessous de 3ans, certaines huiles essentielles peuvent causer des convulsions et quand elle n’est pas recommandée pour l’enfant, elle peut causer des troubles cutanés, des problèmes respiratoires ou neurologiques.

Toutefois, les enfants et les femmes enceintes peuvent recourir à certaines huiles autorisées par les médecins.

À partir du quatrième mois de grossesse, les femmes ont la possibilité de choisir parmi une trentaine d’huiles à utiliser essentiellement par voie externe en massage (sauf sur la partie de la poitrine et du ventre).

Bon nombre de femmes enceintes apprécient l’huile essentielle de lavande fine et l’huile essentielle de camomille qui procurent une sensation de détente pendant la saison hivernale (utilisation en massage).

Pour les enfants, les huiles essentielles doivent être diluées de manière importante. Leur utilisation nécessite de connaitre l’âge et les conditions physiques de l’utilisateur. La diffusion atmosphérique et l’application par voie cutanée sont les moyens à privilégier. L’huile de gingembre est en particulier utilisée pour améliorer le transit intestinal en cas de constipation. Les huiles essentielles de camomille, ciste, combava et estragon conviennent également aux conditions sanitaires des enfants.

                                                                                                     camomille

Le système immunitaire des femmes enceintes et des enfants est fragile. Une raison pour laquelle, il est judicieux d’opter pour certaines alternatives aux huiles essentielles dans le but de soulager ces maladies hivernales et raccourcir leur durée.

-pour un mal de gorge, une boisson chaude à base d’eau, de miel et de citron pour une consommer régulièrement au cours de la journée est une bonne alternative

-pour combattre les bactéries et les virus en période hivernale, l’extrait de pépins de pamplemousse est idéal. C’est un antibiotique naturel que peut consommer toute la famille

En curatif, pour les enfants, on compte 1 goutte par kilo, dilué dans un verre d'eau ou de jus de fruit : 3 fois par jour. Par exemple compter 5 gouttes pour un enfant de 5 kilos. En général, pour un adulte on compte 30 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau.
Attention aux personnes allergiques aux agrumes.

 

Avec tout ceci, nous voilà parés pour contrer les maux de l’hiver !

  Nb : pour une application cutanée de l’huile essentielle, réaliser un test sur le pli intérieur du coude afin de s’assurer de l’absence d’allergie

  

      

 

Publié dans Naturopathie

Publié le 09/11/2018 18:59:24
Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Ajouter un commentaire
Nom:*
Email:*
Message:*
  Captcha
  Ajouter un commentaire